AUSTRALIA S4 Bilan

BILAN DU GP D’AUSTRALIE 

1er GP de la saison 4 de l’A/S Formula
L’A/S Formula fait sa rentrée sur le circuit de Melbourne et pour la première de l’ère V8, on
n’a pas été déçu de la course proposée. Pas mal d’incertitudes pour le podium, pour les
points ou pour les stratégies choisies par les pilotes…les participants n’ont pas déçu le public
australien par les dépassements au chausse-pied et surtout aux multiples glissades dignes
d’un Grand-Prix animé sur Ridge Racer. Pourvu que ça dure !

STRATAGE TOYOTA (10 points)
Guigz (1er) – SnoWizz (DNF)
Première course et première victoire pour Guigz pour sa première apparition dans ce
championnat ! Parti deuxième sur la grille, le vingt-deuxième vainqueur de l’histoire de
l’A/S passe en tête au troisième virage…pour ensuite ne plus jamais lâcher cette position.
Une superbe performance à confirmer pour la suite. Derrière, son partenaire et patron
SnoWizz effectuait une remontée vers le pied du podium avant que son moteur
« Totocard » casse à la mi-course. Rageant…

TEAM LUCK MERCEDES (8 points)
MeduzMe (2e) – Keishin (10e)
Une des équipes à suivre cette saison. Les deux voitures ont fait bonne figure en début de
course, surtout Meduzme grâce à un bon départ. Mais la fin du premier relais a été difficile
pour Keishin, perdant des places et s’arrêtant un peu trop tôt pour son premier arrêt. Tout
espoir de remonter dans le top-5 a été rendue impossible en ressortant dans le trafic… A
l’inverse, son compère n’a pas connu le moindre couac et termine solide second, pas loin
de Guigz…

SURVIVOR MOTORSPORT FERRARI (7 points)
Enipla (4e) – U. McTavish (7e)

Des regrets au sein de cette équipe certainement…Poleman de l’épreuve, Enipla perd sa
position au profit de Guigz, mais reste en embuscade derrière ce dernier durant la
première partie de l’épreuve. Las, des approximations à chaque fin de relais et quelques
petits contacts l’écarteront du podium. L’expérience qui rentre.
Podium dont avait un moment profité McTavish et ce, malgré un accrochage au premier
tour avec une GTS. L’usure de ses gommes en fin de course le fait rétrograder à la septième
place, mais belle remontée. Il s’agit également de la seule équipe à placer ses deux pilotes
dans les points.

SOUND OF THE SKY COSWORTH (6 points)
Raky (3e) – K. Suminoya (DNF)
Si seulement le moteur de Kureha avait tenu…Les deux STS ont montré un bon potentiel
en course et une bonne gestion des pneumatiques, Raky effectuait une belle remontée
entamée depuis la 14e place au départ alors que son compère jouait le podium. Las, le
Cosworth a dit « stop » à cinq tours de la fin. Reste que Raky réussit à terminer sur la plus
petite marche du podium. Maigre consolation au regard du potentiel résultat collectif…

MUTAN RACING TEAM BMW (4 points)
Mutan (5e)
La belle surprise de cette course. Parti au-delà du top-10, le Brumathois profitait de
quelques incidents au premier tour, puis de son rythme régulier ainsi que sa stratégie à
un arrêt (pneus medium) pour remonter doucement, mais surement vers une très solide
cinquième place finale. Le voila bien parti pour s’emparer de la tête au classement des
indépendants.

GTS GRAND-PRIX BMW (3 points)
BJG (6e) – Goodstone (18e)
Quelques points pour entamer cette quatrième saison au sein de l’A/S Formula, mais on
s’attendait à un peu mieux de la part de cette team. BJG a été irréprochable en course (6e)
malgré un premier arrêt un peu trop précoce le faisant ressortir dans le trafic. Plus en
retrait, Goodstone a vu sa course gâchée dès le départ en étant bloquée durant un moment
par la Survivor endommagée de McTavish, puis en se faisant percuter par Baron quelques
boucles plus-tard…

BREIZH F1 TEAM TOYOTA (1 point)
Modjo (8e)
Et voila quelqu’un qui n’a pas manqué ses débuts dans la discipline, surtout pour un pilote
(et team) inscrit à la dernière minute. Qualifié au milieu du peloton, Modjo profite des
soucis et faiblesses de ses concurrents, mais aussi grâce à un rythme constant, pour
arracher le dernier point. Avec un ou deux tours en plus, il aurait pu devancer la Survivor
d’Ugo McTavish.

DRAGOTRON HONDA (0 points)
Bush (9e) – Baron (15e *)
Pas les plus performantes, mais il y’avait de quoi marquer quelques points, du moins pour
Baron…s’il ne percutait pas la GTS de Goodstone en début d’épreuve. La stratégie étant
bouleversée, il fallait maintenir la voiture jusqu’à l’arrivée et tenir le coup avec les pneus
fortement usés en fin de course en espérant se maintenir dans les points. Pari perdu : plus
aucun rythme à la fin, un joli 360 en sortie de virage, puis des figures libres dignes des
meilleures prestations de Brian Joubert juste avant le drapeau à damier . Plus discret,
Busch se battait avec les ARTA durant la première partie de course, trop tard pour
remonter ensuite. Reste une récompense financière à l’issue de ce meeting.
(* Pilote classé, mais n’a pas franchi l’arrivée)

FORD RACING COSWORTH
C. Pisc (11e) – Alex Gr (17e)
Ça partait plutôt bien, puis ça s’est vite gâté. Un manque de réussite aura couté cher à
Chris alors un moment huitième en début de course. Des contacts avec ses camarades sur
la piste, gêné par la Stratage de snoWizz en panne, puis un museau endommagé auront eu raison de ses espoirs de points et même de récompense financière. Première course
transparente pour Alex Gr, un moment à l’origine d’un incident avec Minardi.

ARTA HONDA
Lucas (12e) – Fabinator (DNF)
Pas du tout dans le coup en qualifs’, les ARTA n’étaient guère plus fringantes en course,
condamnant les deux pilotes de l’équipe à se battre contre elles-mêmes (et Busch), mais
également contre l’équilibre précaire de leur machine. Si Lucas limite la casse en finissant
douzième, Fabinator doit renoncer à dix tous du but, moteur cassé (à cause du circuit
d’huile apparemment). Il convient à l’équipe de (déjà) réagir pour la prochaine manche, à
Sepang.

MARCH BMW
JL Pichin (13e)
Dire que le weekend du champion en titre était difficile serait encore généreux à
l’écrire…Loin derrière en qualifs’, celui-ci casse son aileron avant et sort de la piste à la fin
du premier tour. Pichin réussira à continuer malgré ceci, mais toute chance de bien figurer
s’envole d’entrée. De toutes façons, la March manquait de vitesse pour pouvoir espérer
remonter dans le peloton.

CHANG’AN COSWORTH
Minardi (14e)
Des débuts fracassants, mais pas dans le bon sens du terme. Parti dans le fond du peloton,
le pilote chinois se fait accrocher par l’Automation de Franglais à la fin du premier tour et
doit changer son aileron arrière. Minardi verra également son museau cassé pus-tard en
course après un accrochage avec Alex Gr…

AUTOMATION TOYOTA
Franglais (16e)
Percutant Minardi à la fin du premier tour, la course de Franglais était déjà fichue d’entrée.
La Automation manquait de toutes manières de compétitivité sur ce circuit…

Goodstone/Fail-Auto ©

Australia Grand prix S4

Victoire de Guigz pour la premiere course du pilote au volant de la Stratage.

Le debut de la saison 4 a tenu toutes ses promesses, Longtemps favoris Enipla n’a pas pu remonter assez rapidement et termine à la 4eme position avec une stratégie à deux arrets.. Le Team RTluck a montré de belles performances en placant pendant longtemps ces deux monoplace dans le top 4 .

Premiers points pour Modjo 8eme , et grosse deception pour ARTA 
qui aura été anonyme durant tout la course. 


Le retour des V8 aura été difficile sur le plan de la fiabilité avec trois
casses moteurs .

Meduzme complete le podium avec Raky sur STS, Alors que Mutan 
longtemps esseulé en milieu de peloton fait une course sans erreurs
et termine dans les points 5eme.

Japan Grand prix S3

Le titre pour Jean Luc Pichin!

Grand prix du Japon, où l’occasion pour March de reussir un grand prix avant
la Fin , l’exploit de remporter le titre pilote .
Cependant les qualifications ne donnent pas beaucoup d’espoirs, parti assez
loin sur la grille , JL. Pichin reussissait cependant a partir deux places devant
son plus proche adversaire sur la Grille , Meduzme.


Espoirs de courte durée chez TeamLuck RT.

Et l’histoire allait vite tourner court, Meduzme des le premier tour dans
un accrochage avec Kureha , abandonnait des les premiers hectometres.

Cependant le départ raté du pilote march l’emenait hors des points.
Devant Raky profite de sa pole et s’éloigne , Doubleskin et Baron suivant
a distance respectable.
La Honda detruisant rapidement ses gommes, elle forme un bouchon qui 
permet à Pichin de revenir petit a petit , jusqu’a rependre la 3eme position .


Baron ne pourra defendre bien longtemps sa 3eme place.

Devant Raky et Doubleskin sont sur un autre rythme et domine les débats,
Doubleskin tente un seul arret et reussi a conserver la tete aprés le second
pit stop de Raky. 

1ere victoire constructeur pour Autobacs.

La fin de course ressemble à la premeire partie de course, Pichin reprends la 
3eme position, alors que Baron recule mais marquera quand même des points.
Les stratage n’auront fait ilusion que brievement , alors que Franglais
sortira trois fois de la piste .

Doubleskin remporte la course devant Raky et Jean Luc Pichin , le pilote
March remportant son deuxieme titre pilote !
Coté écuries , STS peut encore etre titrée en Australie, a moins que 
March n’en décide autrement….

Europa Grand prix S3

Une course qui aura vu de nombreux rebondissements.
Mctavish , en pole position conserve sa place au départ malgrés les assaults
de Mutan , derrière Chrispic tente de depasser et touche le pilote Mutan Racing qui perd sa roue.
Derrière c’est la cohue et Glen part en tonneau sur 
la dillman .Mutan abandonne , Lucas Jonet est aussi victime de l’incident.

Alors que Chris pisc et McTavish caracolent en tête, l’Autobacs de Doubleskin
fait bouchon devant Raky.

Kureha, Franglais, Meduzme suivent à distance pour le podium, alors que Chris Pisc sort de la piste au second secteur , et repart 10eme , Baron sur la Honda est dans les points , mais menacé par Pichon qui le depassera plus tard.

Le leader part à la faute à Mi-course, laissant le champs libre à Kureha qui 
conservera sa premiere place jusqu’a la fin.

Sans aileron avant, McTavish voit Kureha remonter et recuperer la tete .


Plus rapide Ugo remonte est recupere une belle 3eme place sur Pichin en
strategie décalée. 


Kureha remporte le grand prix devant Meduzme , Ugo Mctavish, BGJ 
prend la 4eme place dans le dernier tour sur JL Pichin, STS prend 11 points
grace à la 8eme position de Raky.

Spain Grand prix S3

GRAND PRIX D’ESPAGNE S3.

Domination en espagne de l’équipe Survivor qui remonte à la 
seconde place au championnat constructeur a égalité de points
avec DGNS .
3eme meritant Doubleskin avec une stratégie a un seul arret.
Derrière Meduzme a offert une course à la fois spectaculaire et 
non sans accroc, avec un accident ayant causé l’abandon de 
Chrispisc au tier de la course.

Il termine néanmoins 4eme , devant Mutan longtemps 3eme en 
debut de course mais pénalisé par la faible vitesse de pointe de
sa monoplace et incapable de repasser le pilote RT luck.

GTS marque enfin les premiers points en placant ses deux 
monoplaces en 6eme et 8 eme place. 

Un Grand prix plutot suivi niveau audience pour le retour
de la serie aprés 10 mois d’arret.

Entry list 2022

Suite aux recents changements et la reprise du championnat , voici la liste des équipes & pilotes engagés à date.

#1 Gauloise Stratage Performance – Snowizz
#2 Gauloise Stratage Performance – Chris Pisc

#3 Marlboro Survivor Motorsport – Ugo Tavish
#4 Marlboro Survivor Motorsport – Lucas Jonet

#5 Flying Lizards Motorsport – Elias Haussmann
#6 Flying Lizards Motorsport – Thomas Mace*

#7 Autobacs Chaldea – Doubleskin 

#8 Vodafone Teamluck Racing – Meduzme

#9 Mutan Racing – Mutan

#10 Automation sport – Franglais

#11 Dillman Automotive – Glen

#12 Konica Minolta Honda – Baron

#13 GTS Grand prix – Goodstone
#14 GTS Grand prix – BGJ

#15 SIAC sport – Pyram

#16 Sound of the Sky – Kureha Suminoya
#17 Sound of the Sky – Raky

#18 March – Jean Luc Pichin

 

 

 

Présentation : Dillman automotive

A ne pas confondre avec Automation sport , bien que proche dans leur nom , le team Americain a fait ses premiers tours de roues .

Dans une livrée très particulière, digne d’une BAR de 1999, et sponsorisée par bon nombre d’entreprises de la Silicon valley,
C’est avec de gros moyens que Dillman compte s’imposer en AS Formula.

Santino et Glen(Ex Vaillante) auront a coeur de confirmer les espoirs du team cette année. Reste a Ford , partenaire principal moteur, de faire le travail de son coté et fournir un bloc moteur performant.

 

Reuters.